Eurométropole: un député N-VA à la tête d'"Emploi sans frontières"

Le député flamand Axel Ronse (N-VA) a été désigné comme parrain politique de l'action "Emploi sans frontières" au sein de l'Eurométropole Lille-Courtrai-Tournai. Il s'est engagé officiellement vendredi dernier au sein de l'Agence qui assure un échange continu d'informations entre ses 14 institutions fondatrices, sous la présidence de la maire de Lille, la socialiste Martine Aubry.

"Les travailleurs de notre région 'prient' pour du personnel. Il n'a jamais été aussi difficile de trouver des gens. Dans le nord de la France et le Hainaut, c'est l'inverse", a déclaré Axel Ronse.

En Flandre occidentale, de plus en plus d'offres d'emploi ne trouvent pas preneurs. Le taux de chômage dans la province s'élève à 5,5% et dans certaines zones, comme autour de Tielt, il est plus faible encore. Les entreprises peinent dès lors à trouver du personnel adapté. Pourtant, quelques kilomètres plus loin, dans le Hainaut et le nord de la France, le taux de chômage dépasse les 10%.

Double priorité

Axel Ronse a indiqué avoir deux priorités. Il veut d'abord veiller à ce que les Français fassent davantage usage de la Formation professionnelle individuelle (FPI), grâce à laquelle les employeurs peuvent former eux-mêmes leur personnel, avec un soutien financier.

Sa deuxième priorité est de faire venir les chercheurs d'emploi wallons en Flandre occidentale, a-t-il annoncé, car eux aussi ont du mal à passer la frontière linguistique.