Plus de 900.000 euros aux victimes des attentats

Moins de neuf mois après les attentats du 22 mars à l’aéroport de Zaventem et dans le métro bruxellois, le Fonds des victimes pour actes de terrorisme a déjà attribué 900.000 euros, a indiqué le ministère de la Justice. Un guichet unique a été mis en place après les attentats du 22 mars pour répondre aux questions administratives des proches ou des victimes.

Le guichet est financé par la Commission d'aide financière aux victimes d'actes intentionnels de violence et aux sauveteurs occasionnels, qui dépend du ministère de la Justice.

Après les attentats du 22 mars, les victimes avaient déjà la possibilité de demander une indemnisation à la commission sans avoir déposé de plainte au préalable, étant donné que plusieurs d'entre elles avaient besoin d'une aide financière urgente.

Quelque 315 demandes ont été introduites. Parmi elles, 130 dossiers d'aide urgente ont déjà été traités.

"La commission joue un rôle important au niveau de l'aide financière, mais elle est également un premier point de contact pour les proches et les victimes des attaques qui ont souvent des questions administratives. Grâce au guichet unique, nous pouvons répondre à ces demandes", explique Edward Landtsheere, porte-parole du SPF Justice.

Les plus consultés