Une question de bonus a fait échouer le rachat de PostNL par bpost

Selon l'enquête réalisée par De Tijd et L'Echo, le projet de reprise de PostNL par bpost a été annulé en mai dernier en raison d'inquiétudes quant à un bonus de plusieurs millions d'euros destiné à la CEO de PostNL, rapportent les quotidiens samedi.

Au dernier moment, les Néerlandais ont opéré un virage à 180° par crainte de nuire à l'image du groupe. En cas de réussite de la transaction avec bpost, il était prévu de verser à la CEO Herna Verhagen un bonus de 3 millions d'euros, et de 2,3 millions pour son bras droit, le directeur financier Jan Bos.

Or la démarche était susceptible de nuire à l'image du groupe ainsi qu'à celle de Mme Verhagen. Au conseil d'administration de PostNL, ces bonus dérangeaient car on craignait que cette mesure ne soit pas acceptée par le grand public et les travailleurs.

Les Néerlandais ont donc renoncé au projet, alors qu'ils étaient à deux doigts de l'avaliser car une conférence de presse était prévue le 6 juin pour annoncer le deal. Début décembre, le projet de reprise a été définitivement abandonné.

Les plus consultés