Johan Vande Lanotte quitte le Parlement

Le député Johan Vande Lanotte (SP.A) quittera la Chambre le 10 janvier, a annoncé le président de l'assemblée, Siegfried Bracke. Il a tenu mardi ce qui devrait être sa dernière allocution, à l'occasion du débat budgétaire. Johan Vande Lanotte restera toutefois bourgmestre d'Ostende.

Né en 1955, Johan Vande Lanotte a été l'une des figures de proue du parti socialiste flamand. Il accède à la notoriété en 1995 quand il succède à son mentor Louis Tobback au département de l'Intérieur.

En 1998, il démissionne à la suite de l'évasion de Marc Dutroux.
Johan Vande Lanotte a ensuite siégé dans les gouvernements Verhofstadt dont il fut l'une des chevilles ouvrières: vice-premier ministre et ministre du Budget de 1999 à 2005, avant de reprendre la présidence de son parti jusqu'en 2007.

Fin 2011, il redevient vice-premier ministre et ministre de l'Economie dans le gouvernement d'Elio Di Rupo.

Homme fort d'Ostende, il occupe le maïorat de la cité balnéaire et portuaire depuis 2015. Son départ de la Chambre était régulièrement annoncé. Il se produira finalement au début de l'année prochaine.
Au cours de son intervention devant la Chambre, M. Vande Lanotte a défendu le bilan de son parcours ministériel en matière budgétaire. En 2007, le budget était "prêt pour l'avenir", a-t-il affirmé. Le député de l'opposition s'en est pris aussi à la façon dont certains partis de la majorité actuelle accablent à tout moment les socialistes. "Tout ce qui n'a pas été pendant ces dernières années, c'est la faute des socialistes", a-t-il raillé.