Un suspect interpellé à Schaerbeek suite à une vaste opération policière

L'homme interpellé lundi après-midi à la suite d'une opération menée dans le quartier de la place Liedts à Schaerbeek a été privé de liberté par le juge d'instruction. Il a été inculpé pour possession d'armes. L'homme âgé de 34 ans était soupçonné d'être en possession d'armes et d'explosifs, et d'avoir proféré des menaces à caractère terroriste.

A.B., un Belge né en 1982, a été interpellé sans incident, indique le parquet de Bruxelles dans un communiqué.

Plusieurs objets ont été saisis, dont des armes et du matériel informatique. Le SEDEE (Service d'enlèvement et de destruction d'engins explosifs) s'était également rendu sur les lieux pour un colis suspect, qui ne contenait finalement pas d'explosifs. Aucun explosif n'a été retrouvé, précise le communiqué.

Le suspect, connu de la justice pour des faits de vol et de coups et blessures mais pas pour des faits de terrorisme, sera déféré aujourd'hui/mardi devant le juge d'instruction, qui décidera de le placer ou non sous mandat d'arrêt.

L'instruction judiciaire étant en cours, aucun autre commentaire ne sera fait, ajoute le parquet bruxellois.

C'est le parquet de Bruxelles et non le parquet fédéral qui est en charge de l'affaire, le parquet fédéral se chargeant plutôt de dossiers liés à plusieurs arrondissements judiciaires ou ayant un côté international. Le dossier pourra toutefois être fédéralisé en cours d'enquête, précise le parquet de Bruxelles.

Hier tout un quartier de la commune de Schaerbeek a été bouclé. Les habitants étaient tenus à l'écart et plusieurs lignes de tram et de bus ont été interrompues durant de longues heures.