Dirk Van der Maelen (SP.A) va présider la commission d'enquête Kazakhgate

C'est le socialiste flamand Dirk Van der Maelen qui présidera la commission d'enquête parlementaire sur le Kazakhgate à la place de Francis Delpérée qui a annoncé un peu plus tôt jeudi qu'il renonçait à occuper ce poste. Francis Delpérée reste néanmoins membre de la commission.

Le député Francis Delpérée (CDH) a indiqué jeudi qu'il renonçait à la présidence de la commission d'enquête parlementaire sur le Kazakhgate qui fait l'objet d'un malaise depuis la mise au jour d'éléments portant potentiellement atteinte à la sérénité que requiert une telle présidence.

"Je constate qu'au cours de ces dernières heures, plusieurs formations politiques se sont interrogées sur mon rôle de président de la Commission d'enquête parlementaire sur la transaction pénale. Je constate que la cheffe du groupe politique dont je relève à la Chambre des représentants (Catherine Fonck, ndlr) a mis en doute ma capacité à exercer une telle présidence. En conséquence, je renonce à l'exercice de ladite présidence", a indiqué M. Delpérée.

Le député dit avoir "à coeur de voir se développer les travaux de la Commission d'enquête dans les meilleurs délais et avec l'efficacité et le sérieux souhaitables". Il dit vouloir "oeuvrer au sein de la commission pour qu'il en soit ainsi".

Restant membre de la commission, Francis Delpérée ne permet donc pas l'arrivée du suppléant Christian Brotcorne à la présidence.

Cette présidence revient dès lors au député Dirk Van der Maelen du SP.A.