Gand fait le pari des projets citoyens

La ville de Gand va consacrer plus de 1,3 millions d’euros à des réalisations proposées par ses habitants. L’information est révélée par le quotidien De Morgen.

Une plage le long de la Lys, une œuvre d’art ou un potager collectif dans le Citadelpark : tous ces projets, qui ne sont ni politiques ni commerciaux, peuvent être proposés par des citoyens gantois.

A partir du mois d’octobre prochain, chaque Gantois âgé de plus de 14 ans pourra prendre part au scrutin. Ceux qui voteront devront choisir entre trois projets.

Les projets retenus pourront bénéficier d’un budget de 20.000 à 150.000 euros. "Les idées brutes sont les bienvenues" déclare Jelle Monstrey qui s’occupe de la politique de participation citoyenne.  "Nous allons accompagner ceux qui se lancent dans un projet".

La ville de Gand s’est lancée depuis longtemps dans la participation citoyenne. A l’heure actuelle les citoyens peuvent déjà soumettre des propositions pour des initiatives à l’échelle d’un quartier. Mais de tels projets ne peuvent obtenir que 2.500 euros.

Gand n’est pas la première ville flamande qui prend une telle initiative. De nombreuses villes ont leur propre manière de dépenser des budgets citoyens. A Anvers, des citoyens décident déjà depuis 2014 à quoi sera destiné 10% du budget annuel, soit 1,1 millions d’euros. Les projets retenus, ont été par exemple des appareils de fitness dans des espaces publics et des potagers partagés.