Quelque 2.000 restaurants contrôlés sans "boîte noire"

Depuis le lancement des services d'inspection en juillet dernier, 3.000 établissements horeca ont été contrôlés. Quelque 2.000 exploitants n'avaient pas encore installé de caisse intelligente, rapportent L'Echo et De Tijd jeudi.

"Si nous prenons autant de restaurants sur le fait, c'est parce que nous savons exactement qui a une boîte noire et qui devrait en avoir une", explique Francis Adyns, porte-parole du SPF Finances. "Nos contrôleurs peuvent effectuer des contrôles ciblés sur les restaurants qui ne sont sans doute pas en règle."

Aujourd'hui, 17.000 restaurants utilisent la boîte noire, soit 1.600 de plus qu'en septembre. Sur la base des prises actuelles, Francis Adyns prévoit encore 1.400 entrepreneurs surpris sans boîte noire. 2.000 restaurants qui apparaissent sur le radar ne sont sans doute pas en règle. Ils peuvent s'attendre à une visite de l'inspection au cours des mois à venir, indique L'Echo.

Ces caisses enregistreuses intelligentes visent à empêcher le travail au noir dans l’horeca.

La fédération flamande de l'horeca évoque une concurrence déloyale: "Dans la mesure où une partie des restaurants n'est toujours pas en règle, ceux qui ont adopté la boîte noire se sentent pris au piège", explique son directeur Danny Van Assche.