De Wever : "Réformes et économies strictes au menu de 2017"

A l'entame de l'année 2017, Bart De Wever lance un avertissement au gouvernement Michel: "Ils ne vont pas devenir un club d'amis, mais devront quand même continuer à travailler", déclare le président de la N-VA dans Het Laatste Nieuws vendredi.

"2018 et 2019 seront des années électorales. Il faudra donc que cela se fasse en 2017. Si nous ne menons pas désormais des réformes et ne réalisons pas des économies strictes, alors nous aurons de facto un gouvernement en affaires courantes durant deux ans. Il faut être fou pour penser que les électeurs vont nous récompenser pour cela en 2019."

Toutefois, une chute du gouvernement n'est pas à l'ordre du jour, pour le président de la N-VA. "Il ne faut pas penser à ça. Je veux aller jusqu'au bout du voyage."