La Flandre va strictement réglementer Airbnb

A partir du 1er avril, de nouvelles règles seront appliquées en Flandre pour les particuliers qui louent leur appartement ou leur maison via la plateforme communautaire Airbnb. La personne qui proposera son logement en location devra être enregistrée et souscrire une assurance. Ceux qui ne respectent pas les règles risquent une amende jusqu'à 25.000 euros.

"Ceux qui gagnent de l’argent grâce au tourisme, doivent respecter certaines règles" a déclaré à la VRT le ministre flamand du Tourisme Ben Weyts (N-VA).

    -Les particuliers qui souhaitent louer leur logement devront d’abord s’enregistrer en ligne sur la plateforme numérique flamande de l’hébergement Vlaams logiesinformatiesysteem.

    -Ils devront aussi souscrire une assurance en responsabilité civile.

    -Disposer d’un certificat de bonne vie et mœurs.

    -Pouvoir présenter certificat de sécurité incendie. Tout hébergement Airbnb doit être équipé d'un extincteur, de détecteurs de fumée, d’un plan de sécurité incendie et d’instructions en quatre langues. La propriété doit aussi compter deux itinéraires d’évacuation. Dans la plupart des cas, une fenêtre donnant sur la rue compte comme itinéraire d’évacuation.

    - Les revenus de la location devront être déclarés dans les revenus des particuliers comme revenus mobilier et immobilier.

    - Dans certaines villes et communes une taxe touristiques sera aussi prélevée pour les touristes.

Des inspecteurs-coaches

Il y aura des contrôles mais le ministre Ben Weyts ne désire pas prendre des sanctions très lourdes au début.

Il y aura une période de transition. Selon Ben Weyts, les inspecteurs agiront davantage comme des coaches pour aider les particuliers dans la gestion d’un hébergement touristique plutôt que de faire des difficultés pour des détails.

La plupart des loueurs sont en effet de bonne volonté, dit le ministre. Ceux qui ne respectent pas les règles, risquent tout de même des amendes administratives entre 250 et 25.000 euros.

Gand va limiter les locations à 60 jours

La plateforme Airbnb est devenue de plus en plus populaire mais certaines villes ont décidé de mettre des limites. La capitale allemande Berlin a ainsi décidé que les particuliers ne pouvaient plus louer qu’une chambre via la plateforme et plus toute une maison. A Amsterdam c’est la durée qui a été limitée à 60 jours pour les maisons entière ou les appartements.

La ville de Gand va faire pareil a déclaré Dirk Holemans, conseiller communal de Groen à Gand. Airbnb est à ce point populaire que des maisons sont achetées uniquement pour être louée via cette plateforme.