Près de 2 millions de visiteurs au zoo d’Anvers et à Planckendael

L’an dernier, le zoo historique (photo) installé près de la gare centrale d’Anvers a accueilli plus d’un million de visiteurs. C’est un peu plus que le parc animalier de Planckendael, à Malines, qui a reçu 950.000 visiteurs. Pour le premier, cela représente une augmentation de 7% par rapport à 2015, tandis que le second a eu un peu moins de visiteurs que pendant son année record, en 2015.

"Le zoo d’Anvers et Planckendael ont ainsi permis à presque deux millions de visiteurs d’approcher d’un plus près les animaux en 2016", concluait la Société royale de zoologie d’Anvers (KMDA) avec satisfaction.

Il faut dire que l’an dernier le zoo d’Anvers s’est considérablement agrandi. Ce qui n’était plus arrivé de très longue date. Le jardin zoologique anversois, qui est entièrement entouré de constructions urbaines, a gagné un hectare et demi à la suite de l’acquisition et de la destruction de plusieurs habitations qui se trouvaient à l’arrière du zoo.

Cette nouvelle partie a été aménagée en une savane pour buffles et des centaines d’oiseaux, dans laquelle le visiteur peut se promener depuis juin dernier. Le zoo a également redessiné sa première place, à l’entrée. On peut maintenant y apercevoir les flamants roses, avant même d’avoir acheté son billet d’entrée. Et une passerelle a aussi été aménagée au-dessus de l’enclos des pandas roux.

Au parc animalier de Planckendael, à Malines, la grande nouvelle aura été le baby-boom attendu chez les éléphants (photo). Trois bébés y sont en effet "en gestation".

La Société royale de zoologie d’Anvers a aussi pu annoncer, à l’automne dernier, la réouverture de la Salle Elisabeth (photo ci-dessous), entièrement rénovée. Située juste à côté du zoo d’Anvers et de la gare centrale, cette salle de concert modernisée est flanquée d’un centre de congrès pour 2.000 personnes.