Près de 1.600 criminels illégaux renvoyés dans leur pays

Au cours de l’année écoulée, quelque 1.595 détenus qui ne disposaient pas d’un permis de séjour légal ont été renvoyés par les autorités belges dans leur pays d’origine. C’est un chiffre record, indiquait ce jeudi sur Twitter le Secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, Theo Francken (N-VA).

Sous le titre : "Bonnes résolutions : criminels illégaux", le Secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration a dévoilé ce jeudi des chiffres sur son blog personnel (Theo tuurt) via Twitter.

Il y indiquait : "1.595, c’est le nombre de criminels illégaux que nous avons renvoyés en 2016, par avion, de leur cellule de prison vers leur pays d’origine. Soit plus de 4 par jour ! Jamais il n’y en avait eu autant".

Theo Francken (photo) souligne que c’est une bonne chose pour la surpopulation dans les prisons belges et loue "l’excellente collaboration" avec le ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V).

Le Secrétaire d’Etat y ajoute un graphique, qui indique que le nombre d’expulsions de criminels illégaux a augmenté de façon régulière ces cinq dernières années. En commençant par 369 détenus en 2011 pour arriver à 1.595 en 2016, en passant par 378 en 2012, 629 en 2013, 625 en 2014 et 1.437 en 2015.

Ce sont avant tout des détenus en situation illégale d’origine marocaine, roumaine et albanaise qui ont été renvoyés dans leur pays l’an dernier.

Les plus consultés