Deux travailleurs au noir laissés pour morts après une intoxication au CO

Dans la nuit de lundi à mardi deux travailleurs au noir ont été découverts inanimés sur le parking d’un supermarché à Gand. Les deux hommes avaient été victimes d’une intoxication au CO dans la boulangerie où ils travaillaient et laissés pour morts. L’exploitant de la boulangerie s’est livré à la police.

Les faits se sont produits dans une boulangerie à la Bevrijdingslaan à Gand. Les deux ouvriers ont été découverts sur le parking du supermarché Carrefour Market dans la nuit de lundi à mardi. Ils ont été transportés dans un état critique à l’hôpital. Leur pronostic vital est encore engagé.

Les images d’une caméra de surveillance montrent comment un troisième homme les a aidé à sortir de la boulangerie puis les a abandonné sur le parking. Les deux ouvriers ont sans doute été victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone suite au fonctionnement défectueux d’un four.

L’exploitant de la boulangerie s’est rendu lui-même à la police. Il sera présenté au juge d’instruction ce mercredi. On ignore encore si c’est bien lui que l’on voit sur les images de la caméra de surveillance et s’il peut être poursuivi pour négligence.

La boulangerie n’était pas officiellement reconnue comme commerce et les deux ouvriers étaient donc des travailleurs non-déclarés. Selon l’auditorat du travail, des problèmes d’hygiène ont également été constatés. Un juge d’instruction a été désigné, il s’est rendu sur place mardi et le commerce a été fermé par la police.

L’identité des deux victimes n’est pas encore connue. L’enquête devra déterminer s’il s’agit de fraude sociale, de travail au noir ou de trafic d’êtres humains voire de négligence.