Inculpations dans une affaire de faux passeports

Deux personnes ont été arrêtées fin décembre et placées sous mandat d'arrêt dans le cadre d'une enquête sur de faux passeports émis par la Ville de Bruxelles, indique mercredi le parquet de Bruxelles.

Selon le journal La Dernière Heure, un employé de la Ville de Bruxelles a dernièrement été licencié pour faute grave après avoir délivré au moins un faux passeport. La Ville a confirmé ce licenciement.

"Une enquête judiciaire concerne le service Population-Titres d'identité après de possibles indications de fraude de documents d'identité", indique Pierre-Benoit Sepulchre, attaché de presse de l'échevin bruxellois de l'Etat civil Alain Courtois. "Des irrégularités ont été constatées dans le cadre d'une procédure de vérification interne."

Le parquet de Bruxelles précise que deux personnes sont inculpées et que l'instruction est toujours en cours. Leur détention préventive a été confirmée début janvier par la chambre du conseil.
Les intéressés contestent les faits et ont interjeté appel contre la décision de la chambre du conseil.