Les plats pour célibataires sont trop chers

Le député flamand Rob Beenders (SP.A) estime que les portions destinées aux personnes seules sont trop chères. Il veut en discuter avec la fédération du commerce Comeos : "C’est important que l’offre pour les personnes seules augmente, mais elle ne peut pas les sanctionner financièrement"
BELGA/DESPLENTER

Le nombre de célibataires ne cesse d’augmenter en Belgique. Aujourd’hui, le pays en compte déjà 2,1 millions et cette tendance va se poursuivre. Dans les supermarchés, les clients retrouvent de plus en plus de produits pour personne seule. De cette manière, les célibataires ne sont pas obligés d’acheter de grandes quantités de nourriture ou des bouteilles de lait destinées par les plus grandes familles.

Le député flamand Rob Beenders a sélectionné un échantillon de produits et a constaté que certaines articles de base en portion unique sont proportionnellement plus onéreux que les produits pour les grandes familles. "Pour seulement 1 cent de plus, vous pouvez par exemple 300 grammes de petits pois ou de carottes, ce n’est quand même pas sérieux…"

Le député socialiste invite la fédération du secteur Comeos à discuter de ces différences de prix. Il demande de ne pas considérer les personnes seules comme un nouveau public-cible sur lequel on peut réaliser des bénéfices supplémentaires.

"C’est important que l’offre pour les personnes seules augmente, mais elle ne peut pas les sanctionner financièrement", explique-t-il. Selon lui, il serait dommage que des célibataires gaspillent de la nourriture après avoir acheté  une plus grande portion  à cause de la différence de prix.