Gatz veut mieux protéger la vie privée des téléspectateurs

Le ministre flamand des Médias Sven Gatz (Open VLD) réagit à un rapport du Régulateur flamand des Médias (VRM) qui met en garde contre le fait que les données sur l’utilisation des médias par des particuliers sont de plus en plus utilisées pour leur adresser des publicités personnalisées.
Reporters

"Des publicités ciblées, la publicité personnalisée, sont une tendance nouvelle", déclarait le professeur Peggy Valcke du Régulateur flamand des Médias au Parlement flamand. "Ceci arrive très fréquemment sur l’internet, mais nous constatons aussi que cela apparait à la télévision digitale. Pas seulement par le biais des publicités. Même l’offre des médias est de plus en plus personnalisée".

Dans son rapport annuel, le VRM lance clairement une mise en garde. "En utilisant les nouvelles technologies, le consommateur révèle beaucoup d’informations personnelles, de façon consciente ou inconsciente. Et celles-ci ont une grande valeur potentielle. Les autorités doivent être attentives à la façon dont ces informations sont utilisées".

Le ministre Sven Gatz (photo) juge cette mise en garde justifiée. 'Je vais analyser comment avancer dans ce domaine', réagit-il. Avec les ministres fédéraux compétents pour la Protection de la vie privée, il veut mieux protéger les consommateurs. La mission du Régulateur pourrait d’ailleurs être étendue.

A la fin de l’an dernier, Telenet - le fournisseur d'accès à Internet haut-débit câblé de Belgique - annonçait le lancement d’un grand test avec de la publicité sur la télévision en direct qui soit adaptée au comportement des téléspectateurs et des surfeurs sur l‘internet. Les clients de Telenet ont pu déterminer eux-mêmes leur niveau de confidentialité.

Au début de cette semaine, la Commission européenne a publié une série de nouvelles règles en vue de la protection de la vie privée. Elle estime ainsi, notamment, que des données qui sont récoltées par WhatsApp, Facebook Messenger ou Gmail ne peuvent plus être utilisées pour de la publicité sur mesure.

Cette règle ne concerne pas seulement le contenu des messages, mais aussi des métadonnées comme le lieu et l’heure du message envoyé par un consommateur.