Adrien Trebel quitte le Standard pour Anderlecht

Le milieu de terrain français Adrien Trebel quitte le Standard pour Anderlecht. "Trebel est exactement celui que l'entraîneur René Weiler recherchait. Un joueur avec une certaine expérience", a déclaré le journaliste de Sporza, Peter Vandenbempt.

"Le Standard de Liège et le RSC Anderlecht communiquent avoir trouvé cet après-midi un accord concernant le transfert définitif d'Adrien Trebel dans la capitale. Ce transfert a été réalisé dans le respect mutuel et la confidentialité de toutes les parties. Bruno Venanzi et le président Roger Vanden Stock se réjouissent de l'issue de cette négociation", indique le bref communiqué publié par le Sporting d'Anderlecht et par le Standard.

On savait qu'Adrien Trebel, arrivé au Standard en 2014 en provenance de Nantes, voulait quitter le Standard, où il avait perdu son brassard de capitaine au profit d'Alexander Scholz juste avant la trêve. Le joueur français de 25 ans avait d'ailleurs brossé le stage du Standard à Marbella en début d'année, après que le Standard a refusé une offre de La Gantoise. Alors qu'on le citait à Gand, Trebel a pris tout le monde à contre-pied en s'engageant au Parc Astrid.

"Une page se tourne. Respect au Standard pour ces belles années. Merci à La Gantoise pour l'intérêt. Fier et heureux de rejoindre Anderlecht", a posté Trebel dimanche sur son compte Twitter.

Peter Vandenbempt : "C’est un très bon transfert pour Anderlecht"

"Trebel est un joueur qui se positionne très bien, qui est intelligent et expérimenté. C’est aussi un leader qui a une bonne vision du jeu, il est capable d’accélération, de ralentir le jeu et de garder le ballon. Je pense que c’est un super transfert pour Anderlecht" a déclaré le journaliste de Sporza Peter Vandenbempt (photo).

"Trebel est exactement celui que René Weiler recherchait. L'entraîneur d'Anderlecht avait toujours dit qu’il avait une équipe de jeunes. Il qu’il pourrait utiliser un joueur d’expérience. Trebel est un joueur qui a des kilomètres au compteur" a ajouté Peter Vandenbempt.