Accusée d’être raciste, la nouvelle Miss Belgique présente ses excuses

La nouvelle Miss Belgique, Romanie Schotte, se dit surprise par la polémique suscitée par une réaction postée sur son compte Instagram. Certains ont estimé qu’il s’agissait d’un commentaire raciste ce que dément l’intéressée avec force. "Je veux présenter mes excuses à toute personne qui se serait sentie offensée".

La polémique a débuté lundi matin, suite à un article dans les journaux du groupe Sud Presse. On y voit une photo, postée fin mai de l’année dernière, sur le compte Instagram de Romanie Schotte. Sur la photo, on aperçoit la jeune femme dans les transports en communs. Elle est souriante et habillée de rose et de blanc. Elle a d’ailleurs intitulé son post "Pink". Un homme noir est à l’arrière-plan et semble regarder l’objectif. Sur le post, qui a été retiré depuis, on pouvait lire un commentaire d’un de ses followers : "Tha nigga" (Ce nègre). "Je sais" avait-elle répondu en plaçant un émoticône représentant un excrément.

Lundi soir la nouvelle Miss Belgique a réagi, via un communiqué. "Je suis ouverte à toutes les cultures à toutes les personnes. Mon papa travaille principalement en Afrique, comment puis-je être raciste ? Je suis vraiment désolée si j’ai pu blesser certaines personnes par une réaction placée par un autre sur ma page Facebook. Je veux présenter mes excuses à toute personne qui se serait sentie blessée".

Romanie Schotte présente donc ses excuses pour le commentaire de son "follower", qui a utilisé le mot "nègre", mais ne dit rien sur l’émoticône qu’elle a placé elle-même et qui a créé la polémique.

Sa première dauphine, Darline Devos a voulu la défendre et a déclaré que "Romanie n’est absolument pas raciste, elle a utilisé l’émoticône d’excrément comme un smiley, mais pas de manière négative".

Les internautes ne partagent apparemment pas cet avis et ont publié de nombreuses photos de la nouvelle Miss sur internet accompagnées de cet émoticône.

Unia ouvre un dossier pour racisme

Unia, l'ex-centre interfédéral pour l'Égalité des chances, a ouvert un dossier pour racisme à la suite de la publication d'un commentaire sur le réseau social Instagram par Miss Belgique, indique un porte-parole mardi, confirmant une information de Sudpresse.

"Nous avons ouvert un dossier par rapport à cette cyberhaine à la suite d'un signalement que nous avons reçu mais également par autosaisine", explique le porte-parole d'Unia. "Nous déplorons ce racisme ordinaire qui reste une réalité quotidienne chez nous, on le regrette surtout par rapport à la position de la personne. On regrette qu'on puisse encore utiliser aujourd'hui de telles images maladroites pour rigoler."

Unia va maintenant analyser la portée de ce commentaire et l'utilisation de cette émoticône.

"D'ici quelques semaines, nous déciderons soit de continuer d'investiguer, soit de clôturer le dossier. Il n'est pas sûr que la loi antiracisme ou antidiscrimination s'applique ici car il n'y a pas d'incitation à la haine."