Un girafon est né à Planckendael

Le bébé girafe (photo archives) a vu le jour jeudi au parc animalier situé près de Malines (province anversoise). Les visiteurs peuvent déjà l’admirer dans son étable. Planckendael compte ainsi huit girafes et une neuvième est annoncée pour le mois de février. Les pensionnaires du parc animalier malinois appartiennent à une espèce menacée.

D'après le parc animalier, le nouveau girafon est assez costaud bien qu'il ne mesure qu'1m75. Les soigneurs n'ont pas encore réussi à déterminer son sexe, mais dès que celui-ci sera connu, les internautes pourront voter pour leur prénom favori. Celui-ci commencera par la lettre S, comme pour tous les bébés qui naîtront au parc en 2017.

C'est le premier girafon de Megara, elle aussi née à Planckendael. L'accouchement, dont une vidéo a été postée sur la page Facebook du parc, s'est déroulé à l'aube, avant l'arrivée des soigneurs. "Une naissance de girafe est un moment extraordinaire car le bébé fait une chute d'environ deux mètres pour ensuite très vite se redresser sur ses petites pattes toutes fragiles", décrit Planckendael. "Il ou elle a encore un peu de mal à se tenir debout correctement, gardant les pattes encore un peu écartées, ce qui est normal pour un bébé de quelques heures", indique la coordinatrice Nele.

C'est la première grande naissance de l'année dans le parc. Elle marque le coup d'envoi des noms en S. Dès que le sexe sera connu, les internautes seront sollicités pour retenir un prénom. Le rejeton ne restera pas longtemps seul puisqu'une autre girafe, répondant au nom de Barbie, doit elle aussi accoucher dans le courant du mois.

La durée de gestation des girafes est d'environ 15 mois. Les mâles peuvent atteindre la taille de cinq mètres et demi, tandis que les femelles s'élèvent généralement à quatre mètres et demi. Dès que le mercure aura un peu remonté, le girafon ira gambader à l'extérieur, avec les sept autres membres de sa famille.

Les girafes de Planckendael (photo) appartiennent à une espèce menacée. Le parc malinois participe au programme d'élevage international et soutient également des projets in situ, notamment par le biais de la Giraffe Conservation Foundation.

steffanie klaassen