Le seuil d'information pour les particules fines à nouveau dépassé

Depuis samedi soir, des concentrations élevées en particules fines (PM10) sont mesurées dans l'air ambiant et le seuil d'information de 50 µg/m³ est désormais dépassé tant en Flandre qu'en Wallonie et à Bruxelles, annonce dimanche la Cellule interrégionale de l'environnement (Celine).

La concentration moyenne sur 24h mesurée était à 16h00 de 69 µg/m³ en Flandre, de 64 µg/m³ en Wallonie au nord du sillon Sambre-et-Meuse et de 55 µg/m3 sur l'ensemble du sud du pays, et de 52 µg/m³ à Bruxelles, sachant que 50 µg/m³ est le seuil à partir duquel la population doit être informée.

Les concentrations élevées en particules fines sont dues à une mauvaise dispersion de la pollution de l'air due à des vitesses de vent faibles à très faibles. Les conditions météorologiques resteront globalement défavorables aujourd'hui et jusque demain/lundi, prévient Celine.

Les concentrations de PM10 devraient, dès lors, demeurer au-dessus de 50 µg/m³ sur tout le territoire jusque demain/lundi.
Il est notamment recommandé, dans les zones exposées à des concentrations élevées en polluants, de ne pas réaliser d'exercice physique intense et/ou prolongé, comme le jogging par exemple. En cas de nécessité, il ne faut pas hésiter à prendre un avis médical, ajoute la cellule.

Ne pas utliser les feux à ni les poêles à bois

Dimanche après-midi à 16 heures, le seuil d’informations pour les particules fines a été dépassé de 50 µg/m³, dans la Région de Bruxelles Capitale. La valeur moyenne atteignait 52 µg/m³.

Les concentrations moyennes de particules fines au cours des dernières 24 heures étaient, ce dimanche à 9 heures de 56 µg/m³, en Flandre, de 57 µg/m³, en Wallonie au nord du sillon Sambre-et- Meuse (49 µg/m³ dans toute la Région wallonne) et 44 µg/m³ à Bruxelles.

Etant donnée la mauvaise qualité de l’air, la Société Flamande de l’Environnement (Vlaamse Milieumaatschappij) appelle la population de ne pas utiliser de poêles ni de feux à bois. L'impact de la combustion du bois sur la qualité de l'air dans une zone habitée peut en effet être très élevé localement.