Dimitrov arrête Goffin en quart de finale de l’Open d’Australie

Le Liégeois de 26 ans (photo) n’est pas parvenu à se qualifier, pour la première fois de sa carrière, pour la demi-finale d’une levée de Grand Chelem de tennis, ce mercredi à Melbourne. David Goffin (ATP 11) a dû s’incliner en trois sets 6-3, 6-2 et 6-4 devant le Bulgare Grigor Dimitrov (ATP 15), après 2h13 de jeu. Il quitte cependant l’Australie encouragé par son excellente prestation.

Dans la Rod Laver Arena de Melbourne, le Liégeois n'a pas réussi à vaincre le Bulgare Grigor Dimitrov - l'homme en forme de ce début d'année. Il s'est incliné 6-3, 6-2, 6-4 après 2h13 de jeu. "Il a été très solide et je ne suis pas parvenu à le faire déjouer", a-t-confié à l’issue de la rencontre.

Le match se sera peut-être joué dans le premier set, où David Goffin fit mine de pouvoir prendre l'ascendant sur Grigor Dimitrov après être revenu de 3-0 à 3-3. Mais il n'est ensuite plus parvenu à renverser la situation.

"Dimitrov m'a très bien neutralisé", a ajouté le n°1 belge. "Chaque fois que j'essayais de prendre les échanges à mon compte, il défendait très bien côté coup droit pour me repousser, et côté revers, chaque fois que j'essayais de mettre de l'intensité, il cassait le rythme avec son slice. Les sensations étaient bonnes, j'avais l'impression que je démarrais bien le point, mais chaque fois il me faisait jouer une balle en plus, qui me faisait rater. J'espérais qu'il se fatigue, mais il n'a pas montré de signes de fragilité."

David Goffin espérait évidemment continuer sa route dans cet Open d'Australie, où il avait pour la première fois atteint les quarts de finale, mais il quitte Melbourne sans regret.

"Il n'y a pas de frustration. Dimitrov a joué le match qu'il fallait. Mon service était une clé importante dans mon match contre Thiem, mais ici j'ai moins bien servi. Mais lui n'a quasiment rien raté au niveau du retour. Cela m'a surpris. Je suis content de mon tournoi. C'est un bon début de saison. C'est toujours important de commencer par un bon résultat. Je ne dois pas trop me poser de questions. On va continuer à travailler pour progresser", concluait David Goffin.