Perquisitions à Bruxelles dans le cadre d’un dossier de terrorisme

Le parquet fédéral a confirmé que huit perquisitions ont été menées ce mercredi dès l’aube en Région bruxelloise, dans le cadre d’un dossier de terrorisme. L’information avait notamment été donnée par le site internet de La Dernière Heure. Sept personnes d'une même famille à Schaerbeek ont été interpellées à la suite de ces perquisitions. Il n’y aurait pas de lien avec les attentats de Zaventem et Bruxelles de mars dernier.

Sept personnes ont été interpellées et emmenées pour audition à l'issue de huit perquisitions menées dans plusieurs communes bruxelloises dans la nuit de mardi à mercredi. Le juge d'instruction décidera dans le courant de la journée de leur maintien éventuel en détention, indiquait ce mercredi le parquet fédéral.

L'enquête s'inscrit dans le cadre d'un dossier de terrorisme lié à la problématique de combattants potentiellement de retour de Syrie.

Les huit perquisitions ont été menées par la police judiciaire fédérale de Bruxelles dans les communes de Laeken, Anderlecht, Molenbeek-Saint-Jean et Schaerbeek, à la demande d'un juge d'instruction spécialisé en matière de terrorisme à Bruxelles.

Aucune arme ni explosif n'a été découvert, mais sept personnes ont été emmenées pour audition. Elle ferait partie d'une même famille radicalisée.

Le dossier est totalement distinct de ceux concernant les attentats de Paris du 13 novembre 2015 et de Bruxelles du 22 mars 2016.