Angoulême : deux Belges lauréats pour le meilleur album BD

Le jury du festival de la bande dessinée d’Angoulême (au sud de la France) a fait le pari de l’audace en décernant son Fauve d’or du meilleur album aux Belges Eric Lambé et Philippe de Pierpont, pour leur album au style épuré sur la douleur du deuil "Paysage après la bataille" (photo). Co-édité par Fremok et Actes Sud, c’est album épais de 400 pages impressionnant par son thème et par sa qualité graphique.

Eric Lambé est une figure de proue de la BD belge d'avant-garde. C'est sa quatrième collaboration avec le scénariste Philippe de Pierpont.

Tout en nuance de gris, la couleur perçant parfois cependant avant d'éclater à la fin de l'album, pratiquement sans parole, "Paysage après la bataille" raconte l'histoire d'une femme dévastée par la mort de sa fille. Corps, visages, objets, décors s'entremêlent. On est parfois proche de l'abstraction, mais la lecture est d'une fluidité qui ne se dément jamais. Les deux artistes belges ont su rendre quasiment palpable l'absence et la souffrance.

Le palmarès a en revanche ignoré Catherine Meurisse et sa "Légèreté", donnée pour favorite et qui repart sans aucune récompense, tout comme Mathieu Bablet ("Shangri-La", Ankama) et Néjib ("Stupor Mundi", Gallimard BD), deux auteurs pourtant salués par la critique.

L’illustrateur et dessinateur wallon de bandes dessinées, Eric Lambé est né en 1966 à Arlon. Philippe de Pierpont est réalisateur et scénariste, connu notamment pour les films "Welcome home" et "Elle ne pleure pas, elle chante".