Un nombre record de réfugiés ont perdu leur reconnaissance

L’an dernier, l’Office des étrangers a retiré le statut de réfugié à 109 personnes en Belgique. Il s’agit d’un record, indique le Secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration. "Très concrètement, il s’agissait de cas de fraude à l’asile", précisait Theo Francken (photo) ce dimanche à la rédaction de la VRT.

En 2015, une cinquantaine de réfugiés s’étaient vu retirer leur reconnaissance par l’Office des étrangers, contre 109 personnes l’an dernier. Le Secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration précise qu’il s’agissait de cas de fraude à l’asile.

"Il s’agit par exemple de gens qui mentent à propos de leur nationalité. Ils déclarent ainsi être Syriens, mais ne le sont pas en vérité", indiquait Theo Francken à la VRT.

"Ou des gens qui déclarent être en danger dans leur pays d’origine, qui sont alors reconnus comme réfugiés, mais qui ensuite passent encore des vacances dans leur pays".

D’après Theo Francken, l’augmentation du nombre de retraits de reconnaissance est liée à quelques modifications dans la législation. "Des modifications qui nous permettent de retirer plus rapidement la nationalité à quelqu’un dans les cas de criminalité, de combattants qui rentrent de Syrie ou d’actes de terrorisme".