Un café anversois boycotte les produits américains

Le café Zeezicht à Anvers a décidé de boycotter les produits américains en réaction au décret signé par le président Donald Trump suspendant l'accès aux Etats-Unis aux citoyens de sept pays à majorité musulmane. L’information est révélée par Gazet van Antwerpen. Ce café, situé sur la Dageraadplaats, a décidé de retirer tous les produits américains de sa carte tant que Donald Trump sera au pouvoir.

Inutile de commander un Coca-Cola, un paquet de chips Lay’s ou du ketchup de marque Heinz avec son croque-monsieur, toutes ces marques américaines ont été retirées de la carte de ce café anversois.. Dorénavant ce sont des chips belges de la marque Crocky qui sont proposés. Il en va de même les pour les sodas, ils seront remplacés par des alternatives belges.

"Il fallait faire quelque chose. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de ne vendre que des produits dont nous avions confiance. Nous voulons vivre en respect avec nos principes", a déclaré un de propriétaires du bar à Radio2 Antwerpen (VRT). "Trump est souvent critiqué au comptoir mais faire cela en sirotant un Coca-Cola, je trouve cela un peu hypocrite".

La question de savoir si Trump se soucie d’une telle action à petite échelle a peu d’importance pour les patrons du café.
"Nous pensons qu’une mesure économique est la seule chose qui aura vraiment un impact sur Trump."
"C’est un message que nous voulons lancer. Pour nous, c’est une décision logique. Nous voulons ainsi montrer que nous ne sommes pas d’accord avec ce virage à droite de la politique. Certains vont trouver cela ridiqcule, ou ne vont pas comprendre notre décision, mais nous persistons".

Selon Gazet van Antwerpen cette initiative a déjà été suivie par d'autres. La friterie artisanale "De Frieterij " a aussi bâni de sa carte les boissons gazeuses et les sauces de marques américaines.