L’accord interprofessionnel approuvé par le gouvernement fédéral

Le gouvernement fédéral a approuvé l’accord interprofessionnel pour les deux prochaines années. L'accord qui avait été signé plus tôt par les partenaires sociaux prévoyaient notamment un prolongement de la réglementation sur les prépensions.

L'accord conclu prévoit notamment la possibilité d'une hausse salariale de 1,1%, hors indexation et une augmentations barémiques pour les années 2017 et 2018.

Il a été approuvé tant par les fédérations patronales que par les trois syndicats. Finalement il n’ y aura pas de relèvement de l'âge de la prépension d'ici 2020. Car cette mesure n’aurait pas eu d’impact financier suffisant.

L’accord interprofessionnel signé le 11 janvier dernier par le Groupe des 10, (regroupant employeurs et syndicats) avait été ratifié mardi par les bases respectives. Le comité ministériel restreint devait encore se prononcer sur l’accord ce jeudi. Finalement le gouvernement a approuvé intégralement l'accord sans le modifier.
"Il y a de nombreux arguments pour dire qu’il s’agit d’un accord historique" a estimé le ministre fédéral de l’Emploi Kris Peeters (CD&V). Le ministre a apprécié que les partenaires sociaux soient parvenus à un accord et l'aient tous accepté, ce qui constitue une première depuis 2008.
Cela nous donne la possibilité de négocier la paix sociale au niveau sectoriel. En ce qui me concerne j’estime que le contenu de cet accord était défendable" a-t-il ajouté. Le vice-premier ministre Alexander De Croo (Open VLD) estime également qu’il s’agit d’un accord équilibré.