Un train déraille à Louvain: un mort et 27 blessés

Le train qui faisait route vers la station balnéaire de La Panne a déraillé ce samedi midi peu après avoir quitté la gare de Louvain, en Brabant flamand. D’après le bourgmestre Louis Tobback, il y a un mort. Le gestionnaire du réseau ferroviaire Infrabel précisait vers 16h qu'il y a 27 blessés, dont 3 plus grièvement. La personne décédée ne se trouvait probablement pas à bord du train. Le trafic ferroviaire autour de Louvain a été interrompu et n'a pu reprendre que très partiellement depuis 18h.

Le train a déraillé vers 13h20, ce samedi midi, en quittant la gare de Louvain, dans une zone d’aiguillage. Au moins un de ses wagons s’est renversé sur le flanc, pour une raison encore inconnue. Le train était composé de trois rames automotrices et transportait 84 passagers.

Le bourgmestre de Louvain, Louis Tobback (photo), a confirmé vers 15h qu'une personne a trouvé la mort dans l'accident. "La victime ne se trouvait pas à bord du train".  

Les services de secours ont été dépêchés sur les lieux. "Le train a déraillé et versé sur le flanc. Il y a des victimes dont l’état n’est pas connu pour l’instant", précisait peu après l'accident le gestionnaire du réseau, Infrabel.

D'après le bourgmestre de Louvain, deux personnes ont été blessées plus grièvement et 23 autres légèrement. Quatorze personnes ont été emmenées à l'hôpital UZ Gasthuisberg, ainsi qu'au Heilig Hartziekenhuis à Louvain, en Brabant flamand. Les autres blessés sont accueillis à la maison de la police sur le site Philips.

Vers 16h, Infrabel indiquait que le nombre de blessés est passé à 27, dont trois plus grièvement. Quelque 57 passagers sont sains et saufs.

Le parquet s'est rendu sur place pour la procédure judiciaire. Tout le trafic ferroviaire autour de la ville universitaire a été interrompu, a confirmé le porte-parole d'Infrabel, Frédéric Petit. L’état de pré-alerte provinciale a été décrété peu après l'accident.

En début d'après-midi, le Premier ministre Charles Michel (première photo ci-dessous) et le ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot, se sont rendus sur les lieux de l'accident, pour apporter leur soutien aux victimes et aux services de secours, et constater les dégâts à l'infrastructure ferroviaire. 

Trafic ferroviaire encore perturbé autour de Louvain

Le trafic ferroviaire a été interrompu autour de la gare de Louvain après le déraillement du train samedi midi, a indiqué Infrabel. Vers Louvain, les trains ne peuvent pas quitter Bruxelles-Nord, sauf ceux qui se dirigent vers l'aéroport.

Depuis Louvain vers Bruxelles, les trains peuvent à nouveau circuler sur une seule voie (au lieu de 4) entre Louvain et Herent, depuis 18h ce samedi. Depuis Herent jusqu'à Bruxelles, le trafic se fait normalement, sur quatre voies. 

Le TGV entre Louvain et Liège circule également à nouveau. Les liaisons entre Louvain et Aarschot et Louvain et Malines sont toujours suspendues. Un service de bus est assuré, précise la SNCB. 

Dans l'autre sens, tous les trains IC Eupen-Ostende étaient arrêtés à Liège. Seule la ligne 139 Ottignies-Louvain fonctionne par contre normalement. "Nous utilisons Ottignies comme déviation pour les trains vers Bruxelles", a indiqué Infrabel.

La circulation ferroviaire aux alentours de Louvain reprend donc lentement, mais d'après Frédéric Petit d'Infrabel, elle sera encore perturbée pendant plusieurs jours.