Bracke fait un pas de côté, Sleurs reprend le flambeau à Gand

Le président de la Chambre et chef de groupe N-VA au conseil communal de Gand, Siegfried Bracke a annoncé, ce lundi matin, qu'il renonçait à emmener la liste N-VA à Gand. C’est Elke Sleurs qui prend sa place. Elle a annoncé qu’elle mettait son poste de secrétaire d’Etat à la disposition de son parti pour briguer le poste de bourgmestre de Gand lors des élections communales de 2018.

Dans la foulée de la révélation de l'affaire Publipart, à Gand, le président de la Chambre et chef de groupe N-VA au conseil communal Siegfried Bracke avait été fortement critiqué pour sa fonction de conseiller auprès de la société de télécommunication Telenet et pour les indemnités qu'il y percevait.

Mais Siegfried Bracke souligne qu'il n'a pas touché un euro pour ses conseils à Telenet depuis qu'il est devenu président de la Chambre. Qu'il n'ait rien dit à ce sujet est dû, selon Siegfried Bracke, au fait qu'il respectait la clause de confidentialité dans son contrat. "C'était peut-être naïf", concède-t-il.

"Je suis selon toutes vraisemblances le seul président de la Chambre depuis longtemps qui n'a rien touché sur le côté dans le privé", affirme-t-il.
"Toujours est-il que j'ai beaucoup réfléchi et eu de nombreux contacts avec des personnalités de mon parti et extérieures à mon parti, ce week-end. On a détruit ma crédibilité" a déclaré Siegfried Bracke. "Il est très difficile de résister à cela et encore plus difficile de la reconstruire. Lorsque vous avez perdu la crédibilité vous êtes vulnérable en tant qu'homme politique". a-t-il encore reconnu.

"J'en suis arrivé à la conclusion que, dans les circonstances actuelles, il était imprudent voire impossible d'être encore tête de liste pour les élections communales à Gand. A partir de demain, je n'y serai plus chef de file de mon parti et je renonce aussi à y être tête de liste. Mais étant donnée la situation politique à Gand, il est important que notre parti puisse y avoir un visage. Gand a besoin de changement et la N-VA peut l'apporter. Avec Elke Sleurs j'en suis arrivé à la conclusion que c'est elle qui est la mieux placée pour emmener la liste N-VA aux élections communales".

C'est le président de la N-VA Bart De Wever qui avait annoncé la tenue d'une conférence de presse ce lundi matin à 11h au Parlement flamand.

On ignore encore qui remplacera Elke Sleurs au poste de secrétaire d'État à la Politique scientifique, la Lutte contre la pauvreté et l'Egalité des chances. Bart De Wever proposera un candidat lors du prochain bureau du parti, le 11 mars.

André Flahaut dénonce des "insinuations malhonnêtes"

Le ministre francophone du Budget, André Flahaut (PS), a dénoncé lundi les "insinuations malhonnêtes" de son successeur à la présidence de la Chambre, Siegfried Bracke, qui a laissé entendre qu'il n'était pas le seul à ce poste à cumuler d'autres mandats.

"Il veut masquer le trou qu'il a dans son pantalon en montant au poteau", a affirmé André Flahaut (PS) à l'agence Belga à propos de l'actuel président de la Chambre.

"Je suis selon toute vraisemblance le seul président de la Chambre depuis longtemps qui n'a rien touché sur le côté dans le privé", avait  affirmé Siegfried Bracke lundi matin lors d'une conférence de presse.
André Flahaut a dénoncé ces "insinuations malhonnêtes", assurant n'avoir assuré aucune autre activité rémunérée lors qu'il présidait la Chambre, de juillet 2010 à juin 2014."Il peut vérifier sur Cumuleo", le site qui détaille les mandats, fonctions et professions cumulés par les mandataires politiques en Belgique, a-t-il ajouté à l'adresse de Siegfried Bracke.