Découverte d’une quantité record d’héroïne au port anversois

Six Néerlandais ont été interpellés mardi, soupçonnés d’être impliqués dans un trafic international d’héroïne. L’interpellation fait suite à la découverte, lundi, au port anversois de 1.100 kilos de cette drogue dans un conteneur. L’héroïne était cachée dans deux fours à pâtisserie provenant d’Iran.

La douane et la police d'Anvers ont collaboré dans cette enquête avec les services de police néerlandais. La saisie des 1.131,7 kilos d'héroïne est un nouveau record pour la Belgique. Le butin représente une valeur estimée à la revente d'environ 68 millions d'euros.

Le conteneur dans lequel la drogue a été retrouvée avait été débarqué à Anvers d'un bateau en provenance d'Iran. Deux machines de cuisson s'y trouvaient, contenant la drogue. Elle en a été retirée avant que le conteneur ne soit refermé, pour que la police puisse ensuite suivre le transport vers sa destination finale.

Mardi, une entreprise a livré le conteneur à Heijen, dans le Limbourg néerlandais. Deux Amstellodamois y sont venus ouvrir les machines et ont été interpellés. Un troisième homme, de Sittard, a été arrêté ensuite, ainsi que trois autres individus liés à l'entreprise qui s'était chargée du transport du conteneur, située à Rotterdam.

Il s'agit du chauffeur de 28 ans qui avait effectué le trajet vers Heijen, et de deux hommes de 34 ans, de Rotterdam et Amersfoort.