"Bruxelles infligera une amende de 10 000 € à l’avion de Trump"

Si le président américain Donald Trump atterrit à l’aéroport de Zaventem, la Région bruxelloise devra lui imposer une amende de 10 000 euros. Voilà ce qu’a expliqué Marc Descheemaecker, le président du conseil d’administration de Brussels Airport, lors l’émission "De vrije markt" (VRT).
Copyright 2016 The Associated Press. All rights reserved.

Le conflit sur les normes sonores aériennes entre Bruxelles et la Flandre est loin d’être terminé. Marc Descheemaecker estime pour sa part que ce conflit peut mener à des situations absurdes. Si le président des États-Unis veut se rendre dans la "capitale de l’Europe", "nous allons organiser l’ensemble du pays en fonction de la sécurité du président américain, mais la Région de Bruxelles-Capitale devra infliger une amende de 10 000 euros à l’avion avec lequel il atterrit."

Selon lui, les touristes américains ne viennent pas à Bruxelles pour le plus grand désarroi du secteur hôtelier. « Nous allons imposer une amende à leur président, qui, pour certains, est l’homme le plus puissant du monde. Ça commence à devenir ridicule », a-t-il indiqué.