40 jours sans viande pour dénoncer la production de viande intensive

Après le mois sans alcool et la campagne "Tournée minérale", ce 1er mars débute la campagne "Jours Sans Viande". 100.000 Belges vont tenter de ne pas manger de viande ou alors de limiter drastiquement leur consommation. L'objectif n'est pas de défendre un végétarisme complet mais bien d'inspirer un maximum de citoyens à adopter un mode de vie plus durable en mangeant moins de viande et de poisson pendant 40 jours.

Quelque 105.843 Belges, parmi lesquels 3.000 francophones, se sont engagés à réduire leur consommation de viande et de poisson au premier jour de la campagne "Jours Sans Viande", lancée pour la première fois cette année en Wallonie et à Bruxelles.

L'opération, qui existe en Flandre depuis 2011, se déroule du 1e mars au 14 avril et a pour objectif d'inspirer un maximum de citoyens à adopter un mode de vie plus durable en mangeant moins de viande et de poisson pendant 40 jours.

Les organisateurs se disent satisfaits du nombre de participants, l'objectif initial de 100.000 personnes ayant été atteint. "On est très content. Côté francophone, on ne s'attendait qu'à quelques centaines d'inscrits et ils sont 3.000. Ce n'est pas mal du tout, surtout vu les réactions souvent négatives que l'initiative a déclenchées", a commenté Stéphanie Kint, chargée de la communication de la campagne.

La Fédération unie de groupements d'éleveurs et d'agriculteurs (Fugea), la Fédération belge de la viande (Febev) et l'Agence wallonne pour la promotion d'une agriculture de qualité (Apaq-w) ont en effet ouvertement dénoncé l'opération, estimant qu'elle portait inutilement préjudice au secteur de la viande.

"Il n'est pas facile de changer ses habitudes et l'impact de la consommation de viande sur l'environnement n'est pas toujours connu du grand public", maintiennent toutefois les organisateurs, rappelant que la consommation de viande et de poisson participe au dérèglement climatique notamment à cause des gaz à effet de serre qui sont émis, mais aussi en raison de l'énorme consommation d'eau et de terre nécessaires à leur production.
Outre cette abstinence de viande et de poisson, la campagne "Jours Sans Viande" propose trois défis supplémentaires: gaspiller moins de nourriture, consommer davantage de légumes de saison et utiliser moins d'emballages.

Les personnes intéressées peuvent encore s'inscrire, seule ou en équipe, sur le site de la campagne https://jourssansviande.be/