La campagne "Tournée minérale" aura connu plus de succès en Flandre

122.460 Belges n’ont pas consommé d’alcool durant le mois de février et quelque 170.000 euros ont été récoltés. Il s’agissait de la première campagne "Tournée minérale" lancée par la Fondation contre le cancer. L’Université de Gand (Ugent) va mener une enquête pour vérifier si les participants à cette campagne consommeront moins d’alcool sur le long terme.

Les premières statistiques de l'opération montrent que le nord du pays a été davantage séduit que le sud par ce mois d'abstinence (75%, soit 91.845 Flamands contre 25%, soit 30.615 francophones).
Six participants sur dix étaient des femmes, quatre sur dix des hommes avec un âge moyen tournant autour de 40 ans.

La motivation principale de 64% des adhérents était de faire une pause avec l'alcool au bénéfice de leur santé.

C'est la province de Flandre occidentale qui s'est montrée la plus enthousiaste avec 17 inscrits pour 1.000 habitants.

La nette différence de participants entre la Flandre, la Wallonie et Bruxelles peut être expliquée par le fait qu'en Flandre, le VAD (Vereniging voor Alcohol- en andere Drugproblemen, une institution chargée de la prévention contre l'alcoolisme et les problèmes de drogue ndlr) a été associée à l'opération.

"Cette structure dispose d'un large réseau, ce qui a permis de mieux diffuser l'information", indique Didier Vander Steichel, le directeur médical et scientifique de la Fondation contre le cancer. "On n'a malheureusement pas trouvé d'équivalent du côté francophone", a-t-il précisé.

Lors de leur inscription, il a été demandé aux personnes de motiver leur participation. Pour 64% d'entre-elles, la réponse a été "pour que mon organisme puisse faire une pause avec l'alcool", alors que pour 52% c'était davantage pour "se sentir en meilleure forme".
L'intégralité du montant récolté par l'opération, soit quelque 170.000 euros, ira directement à la recherche contre le cancer.
Les initiateurs ont d'ores et déjà annoncé une deuxième édition de "Tournée Minérale" pour février 2018.

Le ministre flamand du Bien être Jo Vandeurzen (CD&V) est satisfait du grand nombre de participants et espère qu’ils continueront à l’avenir à être raisonnable avec l’alcool.

Reste à voir si cette campagne "Tournée minérale" aura modifié nos habitudes de consommation sur le long terme. L’université de Gand a mené une enquête au début de la campagne et devrait la répéter dans six mois.