Le jardin japonais d’Hasselt fête ses 25 ans avec le Festival Yokoso

Le jardin japonais d’Hasselt, le plus grand jardin japonais d’Europe, fête ses 25 ans cette année. Pour l’occasion, de nombreuses activités ont été planifiés non seulement dans le jardin mais aussi un peu partout à Hasselt où tous les centres culturels ont ajouté une touche japonaise à leur programmation. Ce festival porte le nom de Yokoso.

Le jardin japonais d’Hasselt a été officiellement ouvert au public le 20 novembre 1992. "On dit souvent qu’il faut 25 ans à un jardin japonais pour arriver à maturité. Ce moment est enfin arrivé et nous allons le fêter", a déclaré Sara Davidson du Japanse Tuin.

Les 25 ans du jardin japonais est l’occasion de lancer le Festival Yokoso qui signifie bienvenu en japonais.

Pour l’occasion le jardin sera ouvert un mois plus tôt que d’habitude soit le 4 mars prochain.

Du 4 mars au 31 octobre de nombreux événements se dérouleront dans le jardin. Un restaurant pop-up ouvrira pour le lancement du festival, il sera possible de passer la nuit sur place du 18 au 31 juillet, il y aura aussi un week-end pour enfants, une exposition de bonsaïs et un journée des chiens japonais. L’apogée sera la grande fête d’anniversaire le 20 novembre.

Plusieurs autres endroits de la cité limbourgeoise offriront aussi aux visiteurs la possibilité de découvrir différents aspects de la culture japonaise, comme la mode, le théâtre et la littérature.

Dans le jardin Japonais un magnifique bout de nature est reconstitué en miniature et idéalisé comme les Japonais le font depuis des siècles dans leur pays. Ici cela s’est produit en 1992 grâce aux liens d’amitié tissés entre Hasselt et les habitants de Itami.

La réalisation se fit sous la direction de concepteurs, architectes et paysagistes expérimentés en restauration des jardins impériaux millénaires et la construction de bâtiments historiquement corrects pendant que des travailleurs Japonais campèrent sur place pour lui donner forme selon les règles les plus strictes du sakuteiki – l’art de la mise en forme du paysage – comme prescrit par le grand-maître du douzième siècle. Soulignons que ce jardin Japonais est le plus grand de l’Europe occidentale.