L’homme aux bonbonnes de gaz est libéré

L’individu qui a été arrêté à la porte de Hal jeudi est à nouveau libre. Sa voiture avait été interceptée, car il avait brûlé des feux rouges. Il a indiqué que les deux bonbonnes de gaz retrouvées dans sa camionnette étaient destinées à son usage personnel.

Le conducteur de la camionnette avait un comportement bizarre et refusé de coopérer avec les force de l’ordre. Au final, les policiers ont retrouvé une bonbonne vide et l’autre remplie, mais aucun trace de mécanisme d’allume-feu.

L’homme était connu des tribunaux. En 2016, la Cour d’appel de Bruxelles l’avait condamné à une peine de prison de 5 ans pour avoir participé aux activités d’un groupe terroriste.

Les environs de la Porte de Hal avaient été évacués hier soir, ce qui a provoqué de fortes perturbations dans la circulation routière.