Le Klarafestival débute dans le métro bruxellois

Des mini-concerts acoustiques de musique classique auront lieu jeudi 9 mars dans quatre stations du métro bruxellois pour lancer l’édition 2017 du Klarafestival, qui durera jusqu’au 24 mars sur le thème de "Home sweet Home". Dans la capitale, mais aussi à Bruges et Anvers, l’édition bruxelloise du Festival de Flandre produit en collaboration avec les chaînes culturelles de la VRT - Klara et Canvas - abordera les thèmes de la migration, de l’exil et de l’identité.

Le Klarafestival de musique s’est donné pour mission d’aborder des thèmes de société pertinents et d’actualité, et cette édition 2017 n’y fait pas exception. Suite à l’afflux de réfugiés, causé notamment par le conflit sanglant en Syrie, le festival a choisi d’évoquer la migration, le déplacement, l’exil et l’identité sous le titre "Home sweet Home" (souvent traduit par ‘On n’est jamais aussi bien que chez soi’ en français).

Pour se rapprocher du quotidien et porter la musique au-delà des traditionnelles salles de concert, le festival descendra dans quatre stations du métro bruxellois le 9 mars, à l’occasion de l’ouverture de son édition 2017, confirmait la société de transports en commun Stib ce mardi. Les cinq artistes du groupe St. Georges Quintet se produiront de 17h à 19h, par prestations de 20 minutes, au niveau des mezzanines des stations de métro Arts-Loi, De Brouckère, Rogier et Gare centrale, précise la société.

Alors que Bruges et Anvers accueillent aussi des concerts, à Bruxelles ce sont le Palais des Beaux-Arts (Bozar), le centre d’art Flagey, le Kaaitheater, le théâtre pour jeune public Bronks, la cathédrale St-Michel-et-Gudule et le club Mirano Continental qui ouvriront leurs portes aux festivaliers. "Ces lieux sont très facilement accessibles au public en transports en commun", précise la Stib. "Les festivaliers peuvent trouver le trajet le plus court pour rejoindre leurs places de concert, en consultant le moteur de recherche www.stib-mivb.be".

Nouvelles œuvres et classiques

L’édition 2017 du Klarafestival invite au voyage aux 19e et 20e siècles, en Europe centrale, en Russie et aux Etats-Unis, avec des compositeurs tels que Dvořák, Smetana, Rachmaninov, Chostakovitch et Gershwin. Plusieurs créations seront présentées, comme "The diary of one who disappeared", d’après le cycle de mélodies "Le journal d’un disparu" de Leos Janacek, dans une mise en scène du Flamand Ivo Van Hove (photo).

Au programme figure également l’histoire de tous les lieux et toutes les époques : du mythique Ulysse de l’Antiquité, incarné dans "Le retour d’Ulysse dans sa patrie" de Claudio Monteverdi aux musiciens syriens en exil, réunis au sein du Syrian Expat Philharmonic Orchestra. Leur concert à la veille de la commémoration des attaques terroristes du 22 mars 2016 à l’aéroport de Zaventem et dans le métro bruxellois sera un moment inoubliable.

Comme à l’accoutumée, Klarafestival invite des artistes de renommée mondiale, comme le spécialiste de la musique baroque René Jacobs et le chef d’orchestre grec iconoclaste Theodore Currentzis. Le chef d’orchestre américain Alan Gilbert et l’Orchestre philharmonique de New York qu’il dirige, l’Orchestre de chambre Mahler, le virtuose du violon australien Ray Chen (photo), l’Orchestre philharmonique de Taiwan, l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam, la mezzo-soprano Magdalena Kožená et le Quatuor Zehetmair viendront en Belgique pour le Festival.

Ils seront accompagnés d’étoiles montantes comme le séduisant Nadar Ensemble, passionné de musique contemporaine, et les lauréats du concours pour jeunes talents Supernova.

Pendant la durée du Klarafestival (9-24 mars), les retransmissions en direct des concerts alternent avec des introductions, des discussions en studio et des émissions radio à thème. Et le Café Victor du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles sera transformé en Café du Festival - lieu idéal pour croiser des artistes.

Genèse du Klarafestival

L’édition bruxelloise du prestigieux Festival de Flandre a été fondée en 1968. En 2004, le Festival de Flandre Bruxelles et la VRT (radio Klara et Canvas) mettaient sur pied le seul festival radiodiffusé ouvrant la saison culturelle (en septembre) dans la capitale.

Le Festival de Flandre Bruxelles s'occupe de la programmation, de la production et du financement de l'ensemble des concerts dans les salles, et Radio Klara consacre deux semaines d'émissions au thème et aux enregistrements des concerts. La participation de la VRT se limite aux contacts et à la communication.

Depuis 2014, le Klarafestival se déroule chaque année au mois de mars. Dans différents lieux de Bruxelles, mais également à Anvers et Bruges, il propose des spectacles et concerts de rayonnement international, actuels et de grande qualité artistique, destinés à un public aussi diversifié que possible.

Klarafestival du 9 au 24 mars 2017:

Pour acheter des tickets: www.klarafestival.be  ou  +32 (0)70 210 217

Sur place:

BRUXELLES

Bozar
+32 (0)2 507 82 00
www.bozar.be
Ma - Sa 11:00 - 19:00 et une heure avant le concert

Flagey
+32 (0)2 641 10 20
www.flagey.be
Ma - Ve 12:00 - 17:00 et une heure avant le concert

Kaaitheater
+32 (0)2 201 59 59
www.kaaitheater.be
Ma - Ve 11:00 - 18:00 et une heure avant le concert

De Munt / La Monnaie
+32 (0)2 229 12 11
www.demunt.be
Ma - Ve 12:00 - 18:00 et une heure avant le concert

ANVERS

deSingel
+32 (0)3 248 28 28
www.desingel.be
Lu - Ve 10:00 - 18:30 + Sa 16:30 - 18:30 et une heure avant le concert

deFilharmonie
+32 (0)3 213 54 34
www.defilharmonie.be

BRUGES

Concertgebouw Brugge
+32 (0)70 22 33 02
www.concertgebouw.be
Lu - Ve 16:30 - 18:30 et une heure avant le concert