Les Flamands se plaignent surtout du trafic

Jamais auparavant les Flamands ne se sont autant plaints des services publics : l’ombudsman flamand, Bart Weekers, a reçu près de 63 000 plaintes en 2016. La population se plaint surtout des embouteillages et des factures d’électricité élevées.

Le médiateur flamand (ombudsman) avait reçu déjà un nombre record de plaintes en 2015. Mais l’année 2016 fait encore mieux avec une hausse de 10 %. "Les plaintes sont très diverses, mais c’est la densité du trafic qui ressort. C’était le cas à nouveau ce matin, comme tous les jours, c’est clairement l’un des thèmes récurrents sur lesquels les autorités devraient se pencher", a expliqué Bart Weekers lors de l’émission radio De Ochtend (VRT).

D’autres thèmes reviennent régulièrement : la facture d’électricité élevée et les problèmes provoquées par les précipitations.

2000 plaintes conciliées

Alors que le nombre de plaintes augmente, Bart Weekers affirme que son service ne se tourne pas les pouces : "Nous avons trouvé plus de 2000 conciliations. Nous pouvons également mettre en avant les points à améliorer sur lesquels les autorités doivent agir."

Le médiateur donne un exemple : "Une dame devait accoucher, mais elle avait juste à ce moment-là un important examen auprès de son employeur. Nous avons attiré l’attention de l’employeur, l’examen a été reporté et l’entreprise a adapté sa politique pour les autres."