Une femme arrêtée pour avoir aidé à préparer un attentat en Europe

Une jeune femme de Wevelgem (Flandre occidentale) a été placée sous mandat d'arrêt et inculpée de participation aux activités d'un groupe terroriste, a annoncé le parquet fédéral jeudi. Elle est suspectée d'avoir apporté son aide à des personnes qui avaient l'intention de commettre un attentat en Europe.

Une perquisition a été menée dans la nuit du 7 au 8 mars par la police judiciaire fédérale de Flandre orientale à la demande d'un juge d'instruction de Flandre occidentale spécialisé en matière de terrorisme.

Aucune arme ni explosif n'ont été trouvés, mais une personne a été emmenée pour audition. Âgée de 24 ans, Molly B., de nationalité belge et originaire de Wevelgem a été placée sous mandat d'arrêt. "L'enquête fournit des indices selon lesquels cette femme aurait apporté son aide à des personnes qui avaient l'intention de commettre un attentat en Europe", précise le parquet fédéral.

Le dossier est totalement distinct des dossiers concernant les attentats de Paris du 13 novembre 2015 et de Bruxelles du 22 mars 2016. "Dans l'intérêt de l'enquête, aucun autre renseignement ou précision supplémentaire ne sera donné", conclut le parquet.