Du dioxyde d’azote libéré chez Agfa-Gevaert Mortsel

Sur le site de l’entreprise d’imagerie Agfa-Gevaert, à Mortsel en province anversoise, du dioxyde d’azote s’est échappé ce lundi matin. Le plan d’urgence et d’intervention communal a été décrété. Les autorités communales demandent aux citoyens de garder leurs fenêtres et portes fermées.
Jonas Roosens

Peu avant midi, un nuage jaune apparaissait au-dessus du site de l’entreprise Agfa-Gevaert, à Mortsel. Il s’agirait de dioxyde d’azote qui a été libéré, apprenait la rédaction de l’information de la VRT.

Le bâtiment de l’usine a été évacué, et les émanations de dioxyde d’azote auraient été stoppées entretemps. L’incident engendre cependant des nuisances olfactives, qui pourraient entraîner des irritations des voies respiratoires chez les riverains de l’usine.

D’après l’administration communale, l’incident n’a pas fait de blessés. Les citoyens de Mortsel sont cependant priés de ne pas ouvrir de fenêtres ou portes.

D’après le commandant de la zone touchée, les résultats des premières mesures de l’air n’indiquent pas de danger persistant.