Commémorations des attentats à Zaventem et Maelbeek

Un an jour pour jour après le double attentat-suicide dans le hall des départs de l’aéroport de Zaventem et l’attentat-suicide dans une rame de métro à la station bruxelloise Maelbeek - qui ont fait ensemble 32 morts et plus de 300 blessés le 22 mars 2016 -, des cérémonies de commémorations ont eu lieu ce mercredi matin aux deux endroits touchés, en présence du roi Philippe et de la reine Mathilde (photo), de représentants des différents gouvernements, de proches de victimes et de survivants. Plusieurs messages d’espoir ont été lus par des personnes touchées par le drame. Une minute de silence a été observée en de nombreux endroits du pays.

Le roi Philippe, la reine Mathilde et plusieurs ministres, dont le Premier ministre Charles Michel, ont donné mercredi matin le coup d'envoi des commémorations du premier anniversaire des attentats djihadistes de Bruxelles qui ont fait 32 morts le 22 mars 2016, dans une longue série d'attaques qui ont touché plusieurs pays européens depuis janvier 2015.

En compagnie de victimes et de membres de leur famille ainsi que de secouristes, ils ont observé une minute de silence à 07h58 à Brussels Airport (photo) - l'heure précise de l'explosion des deux premières bombes déclenchées par Ibrahim El Bakraoui et Najim Laachraoui dans le terminal de l'aéroport de Bruxelles-National, faisant 16 morts.

Dans la grand hall des départs, la plupart des passagers se sont figés, par respect pour les victimes. Deux minutes plus tôt, le souverain avait déposé une gerbe (photo), après la lecture des noms des victimes dans un grand recueillement.

La cérémonie, à l'extérieur du terminal de l'aéroport, a été marquée par l'interprétation d'une chanson, "Stars", composée et interprétée par Eddy Van Calster (vidéo ci-dessous) en hommage à son épouse Fabienne Vansteenkiste, une employée de Brussels Airport qui a perdu la vie dans l'attentat.

La cérémonie à l'aéroport s'est clôturée par la (ré)inauguration de la statue "Flight in Mind" de l'artiste Olivier Strebelle, qui avait été endommagée lors de l'attentat du 22 mars quand elle trônait dans le hall des départs. Elle a été restaurée entretemps, mais porte toujours les séquelles de l'explosion.

Elle a été installée à l'entrée du site de Bruxelles Airport (photo), près des premières maisons de Zaventem, dans un lieu désormais dédié à la mémoire des victimes, au recueillement et au souvenir, indiquait le CEO de la société aéroportuaire, Arnaud Feist.

Le trafic aérien a été interrompu à Brussels Airport durant la durée de la cérémonie, soit 26 minutes.

A la station Maelbeek en métro

Le couple royal a ensuite rejoint le centre de Bruxelles pour la suite des commémorations, notamment à la station de métro Maelbeek où seize autres personnes ont perdu la vie le 22 mars 2016 à la suite de l'explosion d'une autre bombe déclenchée par Khalid El Bakraoui dans une rame de métro bondée.

A 9h11, heure de la déflagration dans le métro il y a exactement un an, le couple royal ainsi que le Premier ministre Charles Michel accompagné de plusieurs ministres des différents gouvernements ont respecté une minute de silence en signe de respect pour les victimes. Arrivés sur place en métro (photo), après avoir quitté Brussels Airport en train, les souverains ont d'abord pris une vingtaine de minutes pour s'entretenir avec les victimes et leurs proches, ainsi qu'avec le personnel de la société bruxelloise de transports en commun Stib et des services de secours.

Le roi a déposé une gerbe de fleurs (photo) en mémoire aux victimes deux minutes avant la minute de silence (vidéo ci-dessous). Pendant la cérémonie, une victime et un proche ont pris la parole. Kristin Verellen, qui fête son anniversaire en ce 22 mars, a lu un poème qu'elle a écrit en mémoire de son mari Johan van Steen, décédé dans la station il y a un an. Christelle Giovannetti, une enseignante bruxelloise qui a survécu à l'attentat avant de porter aide aux autres victimes, a lu un texte traitant de l'espoir dans les jours sombres.

Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort et le ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet ont ensuite dévoilé une plaque commémorative en hommage aux victimes se concluant par "We will never forget" ("Nous n'oublierons jamais").

Le couple royal et les autorités se rendaient ensuite à la petite rue de la Loi pour assister à l'inauguration d'un monument de Jean-Henri Compère dédié à toutes les victimes d'actes terroristes. La station de métro Maelbeek était fermée depuis 7h30 ce mercredi matin, afin de laisser les cérémonies se dérouler dans le respect des victimes. Elle devait rouvrir ses portes vers 10h30.

Une minute de silence ailleurs dans le pays

A Ypres (Flandre occidentale), mais aussi sur la Grand-Place de Bruxelles et auprès de Manneken Pis, qui rend hommage aux secouristes (ci-dessous).

Les Diables rouges ont également observé une minute de silence avant d'entamer leur entrainement.