Un monument dédié aux victimes d’actes terroristes

En présence du couple royal, du Premier ministre Charles Michel et de nombreuses personnalités politiques belges et européennes, ainsi que de témoins et de proches de victimes des attentats de Zaventem et Maelbeek, un monument (photo) dédié à toutes les victimes d’actes terroristes a été inauguré ce mercredi matin dans le quartier européen de Bruxelles. Le roi Philippe y a prononcé un long plaidoyer pour plus d’écoute mutuelle, de tendresse et d’espoir, en français, néerlandais et anglais.

Le mémorial, long de 20 mètres et haut de deux mètres, a été implanté sur l'axe central piétonnier situé petite rue de la Loi, entre le rond-point Schuman et l'avenue de la Joyeuse Entrée. En plein quartier européen de la capitale, qui était l’une des cibles des terroristes du 22 mars 2016.

L'œuvre d’art de Jean-Henri Compère est composé de deux plaques jumelles en acier inoxydable satiné. "Deux plaques qui se font face et se rejoignent en se redressant, tel deux aimants qui s'opposent, marquant d'un geste fort le refus de la violence et laissant au travers de l'espace qui les sépare, la place au dialogue et à l'espoir", expliquait l'artiste Jean-Henri Compère.

A son arrivée à la cérémonie, le couple royal a commencé par saluer des représentants des services d'intervention et de secours (photo), qui jouèrent un rôle exemplaire lors des attentats perpétrés dans la capitale.

Philippe de Belgique : "Osons la tendresse"'

Le roi Philippe (photo) a ensuite pris la parole (vidéo ci-dessous) et rendu un hommage aux victimes et à leurs familles, "dont personne ne peut prétendre comprendre réellement l'épreuve" qu'elles traversent. Il a également exprimé sa conviction quant à la responsabilité pour tout un chacun d'agir afin de rendre la "société plus humaine et plus juste".

"Osons la tendresse en cette journée de recueillement et de souvenir", a exhorté le souverain en trois langues, avant de céder la parole à des proches de victimes d'actes terroristes à Bruxelles et dans le monde.

L'œuvre d'art dédiée à toutes les victimes du terrorisme a été officiellement inaugurée par le Premier ministre Charles Michel, le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort et le bourgmestre de la Ville de Bruxelles Yvan Mayeur.

Une couronne de fleurs arborant l'inscription "Hommage de la Nation" a été déposée devant ce monument par le roi Philippe, avant qu'une minute de silence soit observée. Les hymnes européen et belge ont retenti et marqué la fin de cette cérémonie. Le couple royal et le Premier ministre ont quitté les lieux pour se rendre au Résidence Palace où ils devaient s’entretenir, à l'abri des caméras, avec des victimes et leurs familles.