Anvers : Grande opération de contrôle sur les bus internationaux

La police a mené samedi, pour la première fois, une action de contrôle visant les services de bus internationaux s'arrêtant à Anvers. L'opération a mené à l'interpellation de 5 personnes en situation irrégulière sur le territoire belge et à 6 PV pour possession de drogue. Un conducteur néerlandais a été empêché de reprendre le volant, étant sous l'influence de drogue.

L'objectif de l'action était de dégager une image plus précise de la population qui traverse l'Europe à bord de tels bus. "Nous n'en avions pas encore de vue précise. Par le passé, il est apparu que Mehdi Nemmouche, auteur de l'attentat au Musée juif de Bruxelles, et Anis Amri, qui a foncé dans un marché de Noël à Berlin avec un camion, prenaient ce genre de bus pour se déplacer rapidement vers un autre pays", précise Bob Leys, commissaire à la police fédérale de la route de la province d'Anvers.

Un hélicoptère a été utilisé pour localiser les bus se déplaçant sur les grands axes. Ils étaient ensuite escortés par des motards de la police vers l'ancienne caserne de gendarmerie, à Wilrijk. Neuf bus et 243 passagers ont été contrôlés au total. Des chiens ont été mis en service pour renifler les bagages.

En-dehors de personnes en séjour illégal et des PV dressés pour détention de drogue, un autre procès-verbal a été émis pour détention d'armes illégales et une personne recherchée a été signalée.