Des militants de Greenpeace protestent chez Total à Anvers

Une quarantaine de militants de l’organisation indépendante de protection de l’environnement Greenpeace se sont retrouvés dans le port anversois, ce lundi matin, pour escalader un réservoir de pétrole, une torchère et une cheminée haute de 90 mètres de l’entreprise pétrolière et gazière française Total (photo). Ils protestent contre les projets de forages pétroliers dans l’embouchure de l’Amazone.
© Eric de Mildt. All rights reserved

L’organisation environnementale Greenpeace a annoncé elle-même son action dans le port anversois via les médias sociaux. "Nous sommes à Anvers pour protester contre les plans de Total de réaliser des forages pétroliers dans l’embouchure de l’Amazone", indiquait sa communication sur Twitter.

Parmi les militants se trouvait notamment Bunny McDiarmid, directrice de Greenpeace International. Cette action s’inscrirait dans le cadre de Break Free, un mouvement mondial de citoyens et d’organisations qui appellent à mettre fin à l’utilisation de combustibles fossiles.

Une fois montés sur la torchère, les militants ont dévoilé une œuvre d’art réalisée par l’artiste graffeur Bonom, qui représente un récif corallien récemment découvert à l’embouchure de l’Amazone. D’après Greenpeace, Total met en danger la survie de ce récif corallien par ses projets de forage pétrolier.