Fraude sociale : 31 camions saisis en Flandre occidentale

Les contrôles ont eu lieu dimanche sur des terrains industriels à Heuvelland et Zedelgem. Trente-et-un poids lourds étrangers ont été saisis, indique Filiep De Ketelaere de l’auditorat du travail de la province de Flandre occidentale. Les entreprises impliquées sont soupçonnées d’avoir créé des sociétés "boites-aux-lettres".

Les contrôles se sont déroulés à Heuvelland et Zedelgem avec la participation de la police judiciaire fédérale de Flandre Occidentale et le service inspection du Contrôle des lois sociales. Au total, 24 chauffeurs ont été entendus.

En plus des 31 poids lourds, des documents ont également été saisis. Une perquisition a par ailleurs été menée chez le gérant d'une des sociétés concernées.

Les entreprises visées sont suspectées d'avoir mis sur pied des "sociétés boîtes-aux-lettres" afin de contourner les lois sociales, alors qu'il s'agit dans les faits de sociétés belges.

"Une concurrence déloyale avec les entreprises respectant les règles se crée ainsi. Ces contrôles prennent place dans le cadre du plan national de sécurité, via lequel ce type de fraude sociale est prioritairement visé", indiquent les autorités.