De graves incidents provoquent des blessés devant l’ambassade turque

De graves incidents ont éclaté jeudi après-midi devant le consulat et l’ambassade de Turquie à Bruxelles entre partisans et opposants du président turc Recep Tayyip Erdogan, faisant plusieurs blessés, selon la police locale.

L’information a été confirmée par la police de Bruxelles à la VRT. Plusieurs personnes ont été blessées et emmenées à l'hôpital. Le Premier ministre Charles Michel a condamné cette violence : "Le gouvernement applique une tolérance zéro pour les problèmes turcs importés dans notre pays", a déclaré le Premier ministre.

"Il y a eu de graves incidents entre partisans et opposants du régime turc, sur la voie publique, à hauteur du consulat de Turquie. Plusieurs personnes ont été blessées. Elles ont été transportées à l’hôpital", a indiqué à l’AFP Ilse van de Keere, une porte-parole de la police de Bruxelles.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Bruxelles. Une femme kurde aurait été blessée au cou.

Selon Firat, une agence de presse proche des séparatistes kurdes en Turquie, trois personnes d’origine kurde qui venaient voter ont été blessées à coups de couteau dans ces incidents, provoqués selon cette agence par des partisans de l’AKP, le parti islamo-conservateur au pouvoir en Turquie. L'ambassade de Turquie à Bruxelles n'a pas fait de commentaires sur ces incidents.

La police avait la situation sous contrôle vers 20h.