Deux villages évacués à cause d’une fuite d’acide nitrique

Le millier d’habitants que comptent ensemble les villages de Zevekote et Sint-Pieters-Kapelle, en Flandre occidentale, a dû être évacué vendredi soir à la suite d’une fuite d’acide nitrique. La citerne en cause, dans une entreprise de traitement de lisier, a maintenant été complètement vidée et les habitants de Zevekote peuvent rentrer chez eux, escortés par des pompiers qui examinent leur habitation (photo). Ceux de Sint-Pieters-Kapelle (Middelkerke) ont pu regagner leurs maisons déjà ce samedi matin.

Les 300 habitants du village de Sint-Pieters-Kapelle (Middlekerke) ont pu regagner leur habitation en matinée, après avoir été évacués vendredi soir en raison d'une fuite d'acide nitrique. Le village de Zevekote, également évacué, a dû attendre quelques heures supplémentaires que la citerne concernée soit complètement vidée et que les mesures nécessaires aient été réalisées.

Des nuages jaunes d'acide nitriques (photo) se sont formés vendredi vers 17h30 en raison d'une fuite dans une entreprise de traitement de lisier à Bazelaar. Les circonstances de l'incident ne sont pas encore déterminées. Le pompage de la citerne de 26.000 litres - qui contenait 60% d’acide nitrique - a commencé vendredi soir et a été achevé ce samedi midi.

L'entreprise chimique BASF a apporté son aide pour le pompage de l'acide. Des experts techniques sont sur place, pour voir comment sécuriser définitivement la citerne qui fuit.

L’Afsca est sur place

Une session d’information à la population a eu lieu ce samedi matin, vers 10h. Les habitants de Sint-Pieters-Kappelle ont pu regagner leurs maisons en matinée, accompagnés par les pompiers qui vérifient l’éventuelle concentration d’émanations d’acide nitrique dans les maisons et conseillent d'aérer les habitations.

Les 570 habitants de Zeverkote devaient par contre encore patienter jusqu’à ce que la fuite ait été totalement contrôlée et la citerne vidée. C'était chose faite vers 13h. Leurs habitations devaient ensuite être déclarées sûres, précisait le gouverneur de Flandre occidentale, Decaluwé.

L'intervention de l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) sera nécessaire sur le lieu de la fuite, afin de garantir que la zone est sûre. Toutes les autres zones ont été déclarées sans danger. Les légumes des jardins des deux villages concernés devront cependant être abondamment rincés.

"La citerne venait d’être approuvée"

Lors d’une conférence de presse organisée ce samedi matin, le gouverneur de Flandre occidentale, Carl Decaluwé (photo), a expliqué que la citerne qui a perdu l’acide nitrique était neuve et venait d’être approuvée. "La fuite est donc étrange".

Sa cause reste encore inconnue. Les experts sont toujours sur place pour terminer le pompage de la citerne et analyser les lieux.

"Nous avons reçu des questions de la population à propos des légumes, de la nourriture et des animaux", précisait Decaluwé. "En-dehors du site à risque que sont Zevekote et Sint-Pieters-Kapelle, les denrées alimentaires ne présentent pas de danger. Les habitants peuvent manger les légumes de leur jardin. Ils doivent seulement bien les laver".

Kurt Desplenter