Le Tour des Flandres s'est élancé pour la première fois d'Anvers

Le bourgmestre d’Anvers, Bart De Wever, a donné le départ de la 101e édition du Tour des Flandres, ce dimanche matin à 10h30, à 198 coureurs professionnels. La cité portuaire accueille pour la première fois le départ du Ronde van Vlaanderen, qui s’élançait depuis 1998 de Bruges (Flandre occidentale). L’arrivée est prévue vers 17h à Audenarde (Flandre orientale), après 260 km de course cycliste.

Seul manquait à l'appel, au départ ce dimanche matin à Anvers, Jens Keukeleire (Orica-Scott), qui est malade. Le peloton devait aborder le premier secteur pavé après 85 km de course, tandis que le Vieux Kwaremont - la première des 18 côtes - se situe au km 115.

A noter que le mythique Mur de Grammont, qui avait été retiré du parcours en 2011, est de nouveau dans le tracé. Le Mur se trouve à 95 kilomètres de l'arrivée. Trop loin pour être décisif, mais il y a peu de doute que le peloton éclatera en plusieurs morceaux.

Le champion olympique Greg Van Avermaet (photos), qui a dominé les classiques flamandes avec ses victoires au Circuit Het Nieuwsblad, à l'E3 Harelbeke et à Gand-Wevelgem, est le grand favori d'une course qu'il n'a jamais remportée, au même titre que le champion du monde, le Slovaque Peter Sagan, candidat à sa propre succession à Audenarde, où il s'était imposé l'année dernière devant le Suisse Fabian Cancellara et Sep Vanmarcke.

Le duel Van Avermaet - Sagan devrait être arbitré par les QuickStep Floors Philippe Gilbert et Tom Boonen. Le Remoucastrien, qui retrouve le Tour des Flandres pour la première fois depuis 2011, s'était classé 3e en 2009 et 2010 et vient de remporter les Trois Jours de La Panne-Coxyde.

S'il s'imposait à Audenarde, Tom Boonen (photos), qui mettra un terme à sa carrière dimanche prochain après Paris-Roubaix, détiendrait seul le record de victoires avec quatre succès. Il avait déjà remporté le Ronde van Vlaanderen en 2005, 2006 et 2012.