La collecte du petit électro atteint un record

L’an dernier, les Belges ont collecté via les réseaux Recupel près de 115.000 tonnes de vieux appareils électriques et électroniques. Cela représente 10,2 kilos par habitant, ou plus de 32 millions d’appareils, et donc un record d’électro usagé récolté. Recupel encourage les consommateurs à faire encore mieux.
Berthold Steinhilber/laif

"Cette augmentation vient, selon nous, notamment du succès des Points de recyclage. Ceux-ci aident très certainement à faire de la collecte de déchets électro une habitude chez le consommateur", commente Peter Sabbe, CEO de l’organisation belge de collecte et recyclage Recupel.

Conformément aux attentes, Recupel a collecté moins d'écrans à tubes cathodiques (-9,2%), qui ne sont désormais plus disponibles sur le marché. Pour les autres catégories, la collecte a augmenté en comparaison avec 2015. Recupel relève une hausse dans les catégories "Gros Blancs" et "Réfrigération", mais c'est surtout la collecte de lampes et de petit électro qui est un succès (+21,4% et +20,1%).

Pour Peter Sabbe, "cela démontre que les Points de recyclage n'ont pas seulement amélioré le confort de collecte du consommateur, mais que celui-ci commence à prendre la bonne habitude de ne pas jeter un déchet électro à la poubelle". Le placement de nouveaux Points de recyclage se poursuivra en 2017, mais le confort des consommateurs et des entreprises s'améliorera également grâce à un moteur de recherche sur le nouveau site web qui permet de trouver les points de collectes les plus proches.

"Les Belges peuvent encore faire mieux"

Pourtant, la Belgique peut et doit encore mieux faire, souligne Recupel. D'ici 2019, les Etats de l'Union européenne doivent collecter 65% des déchets électriques et électroniques pour réutilisation ou recyclage, ce qui nécessitera une bonne collaboration.

Pour Peter Sabbe, "nous avons en Belgique les meilleurs recycleurs au monde, un système de collecte qui fonctionne, une population qui est déjà habituée au tri de ses déchets, et des gouvernements qui font de l'économie circulaire une priorité. Toutes les pièces du puzzle sont là, il est temps de les assembler pour faire de la Belgique la meilleure mine urbaine au monde".

Selon Sabbe, un défi important des prochaines années sera le rapportage et le recyclage d'appareils électro provenant d'entreprises, ce qui passera par davantage de sensibilisation et de partenariats avec les différents secteurs.