Hof van Cleve est le 50e meilleur restaurant au monde

Le restaurant 3 étoiles de Peter Goossens (photo), installé à Kruishoutem en Flandre orientale, a réintégré le classement britannique des 50 meilleurs restaurants au monde, à la 50e place. C’est ce qu’ont annoncé ce mercredi les initiateurs de la liste, lors d’une cérémonie à Melbourne, en Australie. L’an dernier, le Hof van Cleve avait obtenu la 53e place et était donc tombé hors des "World’s 50 Best Restaurants".
Jasper Jacobs

Le restaurant new-yorkais "Eleven Madison Park" du chef Daniel Humm monte sur la première marche de ce "World's 50 Best Restaurants 2017", dont le dernier rang va au chef flamand Peter Goossens avec son restaurant 3 étoiles. En 2016, le "Hof Van Cleve" (photo ci-dessous) apparaissait également dans le classement, mais au 53e rang. Le restaurant de Flandre orientale, qui y figure depuis 10 ans, a même atteint la 14e place.

"C'est à chaque fois un grand honneur de figurer sur cette liste, parmi les plus grands chefs du monde. Notre retour dans le top 50 prouve que nous avons encore un niveau international depuis notre petit établissement de Kruishoutem et appartenons à l'élite. Nous allons continuer à travailler avec notre équipe, sans qui tout cela serait impossible", a déclaré par communiqué Peter Goossens.

Lieven Van Assche

Deux autres restaurants belges dans le top 100

Deux autres restaurants belges figurent également dans le palmarès élargi, entre la 50e et la 100e place. "Hertog Jan" (3 étoiles) du chef Gert de Mangeleer (photo ci-contre) à Zedelgem occupe ainsi la 61e position (73e dans le classement 2016). 

Et "The Jane" (2 étoiles) de Sergio Herman (photo ci-dessous) et Nick Bril à Anvers figure à la 74e place (54e en 2016).

Quelques récompenses avaient déjà été annoncées précédemment: le chef anglais étoilé du "Fat Duck" (3 étoiles) Heston Blimenthal a ainsi remporté le Lifetime Achievement Award pour l'ensemble de sa carrière, tandis qu'Ana Ros du restaurant slovène "Hisa Franko", à Kobarid, a été nommée meilleure chef féminine de 2017.

Le restaurant de Massimo Bottura "Osteria Francescana" à Modène (Italie), qui avait été désigné meilleur restaurant du monde l'an dernier, termine 2e de la sélection mondiale tandis que le restaurant espagnol "El Celler de Can Roca" est 3e, le Français "Mirazur" à Menton 4e et le Péruvien "Central" à Lima 5e. Pour compléter le top 10, suivent l'Espagnol "Asador Etxebarri" à Axpe (6e), le Thaïlandais "Gaggan" à Bangkok (7e), le Péruvien "Maido" à Lima (8e), l'Espagnol "Mugaritz" à San Sebastian (9e) et l'Autrichien "Steirereck" à Vienne (10e).

Arie Kievit

Ce palmarès, à la notoriété et l'influence croissantes depuis son lancement en 2002, a déjà été décrié pour son manque de transparence et sa méthodologie. Initialement élaborée dans le cadre du magazine britannique Restaurant, la liste est réalisée à partir des votes de près de 1.000 "experts" internationaux, dont des chefs et des critiques culinaires.

Sans qu'il y ait de liste prédéfinie de critères, ils élisent sept restaurants - dont trois au moins hors de leur région géographique - dans lesquels ils doivent avoir mangé dans les 18 mois précédents.