John Crombez (sp.a) traite Michel et Bourgeois d'"andouilles"

Le président du sp.a, John Crombez, a qualifié lundi tant le Premier ministre Charles Michel que le ministre-président flamand Geert Bourgeois d'"andouilles" pour ne pas avoir réussi à rappeler à l'ordre deux membres N-VA de leur équipe de manière satisfaisante à ses yeux.

La manière avec laquelle la secrétaire d'Etat à l'Egalité des chances, Zuhal Demir (N-VA), a qualifié dans une interview un parti de la coalition fédérale, le CD&V, de "nouveau parti des musulmans" ne "mène nulle part au sein d'un gouvernement", a affirmé le président des socialistes flamands sur Radio 1.

"Elle (Zuhal Demir) sait parfaitement qu'elle attire fortement l'attention avec cette déclaration alors que celle-ci ne contribue pas à faire avancer le gouvernement. Au contraire, les oppositions se renforcent, et ce, uniquement en vue d'un gain politique ", a expliqué en substance M. Crombez.

Selon lui, tant Zuhal Demir (photo) que la ministre flamande des Affaires intérieures, Liesbeth Homans (aussi N-VA) n'hésitent pas à "diffuser une fausse information pour attirer l'attention", l'une dans le cadre de la politique en matière de discrimination, l'autre en ce qui concerne la lutte contre la pauvreté.

"À ce moment-là, les chefs de gouvernement doivent intervenir et leur dire qu’elles paralysent le gouvernement", a poursuivi M. Crombez.