Fed Cup : succès historique des Belges face aux Russes

La Belgique retrouve le Groupe mondial I de la Fed Cup de tennis après s’être imposée 2-3 face à la Russie en barrages pour la montée, dimanche soir à Moscou. Elise Mertens et An-Sophie Mestach ont apporté le point de la victoire à la Belgique en battant Daria Kasatkina et Elena Vesnina 6-1, 6-4, 7-6 (7/2) en une heure et 24 minutes dans le double. C’était le cinquième et dernier match disputé sur la terre battue indoor de la Small Sports Arena "Luzhniki" de Moscou.

Les équipes belge et russe étaient à égalité, une victoire partout, après la première journée de jeu samedi. Elena Vesnina (WTA 15) avait offert le premier point à la Russie en battant Alison Van Uytvanck (WTA 132) 6-3, 6-4. Elise Mertens (WTA 66) avait ensuite dominé Anastasia Pavlyuchenkova (WTA 16) 6-4, 6-0 pour remettre les deux équipes à égalité.

Dimanche, Mertens battait Elena Vesnina 6-4, 1-6, 6-2. Les Russes égalisaient à 2-2, Daria Kasatkina (WTA 29) battant Maryna Zanevska (WTA 114) 5-7, 6-1, 6-0 dans le quatrième simple. Maryna Zanevska remplaçait Alison Van Uytvanck, blessée.

Match décisif en double

La décision devait donc tomber à l'issue du double, dimanche. Côté belge, le capitaine Dominique Monami (photo) alignait An-Sophie Mestach, la seule à n'avoir pas encore joué du week-end, et Elise Mertens (photo ci-dessous). La numéro un belge retrouvait de l'autre côté du filet Elena Vesnina, associée à Daria Kasatkina qui jouait un second match d'affilée.

Les Belges l'emportaient dans le tie-break du troisième set pour forcer les portes du Groupe mondial I, qu'elles avaient quitté en 2012.

La Belgique évoluait en outre depuis 2014 en zone européenne, remontant dans le groupe mondial II l'an dernier grâce à une victoire en Serbie (2-3) le 17 avril 2016.

L'équipe belge, privée de Yanina Wickmayer (WTA 73) et Kirsten Flipkens (WTA 93) ce week-end, a gagné le droit de disputer le barrage pour la promotion au sein du Groupe mondial I en s'imposant 1-3 en Roumanie en février au premier tour du Groupe mondial II. La Russie avait pour sa part battu Taiwan 4-1.